TransTest – Analyses d’échantillons d’huile

EOS propose – à la même adresse – l’ensemble des produits des prestations concernant l’huile isolante. Pour les analyses, nous nous sommes assurés les services de l’un des principaux prestataires de Grande Bretagne dans le domaine de l’analyse de l’huile isolante, de sorte à vous proposer la meilleure expertise possible.

Fort de son expérience avec l’offre d’analyse d’huile TransTest, EOS gère l’ensemble du service : de la fourniture des récipients pour échantillons aux instructions et aux conseils en passant par le prélèvement des échantillons et leur livraison à notre laboratoire partenaire, lequel garantit un traitement en un maximum de sept jours ouvrés à compter de la réception au laboratoire.

Le procédé

TransTest, l’offre d’EOS, a été développé à l’époque des privatisations dans l’industrie britannique en complément du concept « One-Stop-Shop“ d’EOS. Le TransTest a été le premier service en son genre dans le secteur de l’huile isolante :

  • Délai garanti de sept jours ouvrés
  • Mise à disposition de récipients neufs et propres pour les échantillons
  • Livraison par service de messagerie au laboratoire

Au départ, Carless et Castrol effectuaient cette tâche en interne, mais suite à la création d’EOS en 1999, la décision a été prise en faveur d’un partenariat stratégique avec un laboratoire spécialisé dans l’huile isolante. EOS entretient donc un partenariat avec TJ/H2b, le principal organisme de contrôle d’huile pour composants électriques de Grande Bretagne. Ensemble, nous pouvons proposer un service unique en son genre, fruit de la synergie entre la compétence des ingénieurs d’EOS et l’expérience et le savoir-faire des chimistes de TJ/H2b.

A l’instar d’une prise de sang, une analyse détaillée d’échantillons d’huile pour transformateurs en dit long sur la qualité et l’état de l’huile ainsi que de la machine. Vous pouvez préserver le bon état de l’huile (et donc des transformateurs) en suivant quelques règles simples :

Maintenir une température fraîche  – Chaque palier de réduction de 6 °C de la température de service multiplie par deux la durée de vie d’un transformateur. Utilisez par conséquent des pompes ou des ventilateurs pour garantir une bonne ventilation.

Contrôler régulièrement  – La première et principale étape pour des contrôles et des analyses consiste à prélever un échantillon « représentatif » de l’huile. Vous trouverez ici les instructions correspondantes.

Procéder à des tests adaptés aux besoins  – Suivant l’état de votre transformateur, les ingénieurs d’EOS vous assistent lors du choix des tests.

Agir suffisamment tôt  – Si votre transformateur est d’une importance capitale pour l’exploitation de votre installation, il est recommandé de remplacer l’huile suffisamment tôt, de sorte qu’elle soit « comme neuve », car cela permet d’éviter des dommages au niveau de l’isolation papier indispensable. En cas de dégradation de l’huile, nous recommandons d’utiliser au plus vite une unité mobile de traitement ou de recyclage.

Pour de plus amples informations sur le contrôle d’échantillons TransTest, contactez notre service clients. Nous vous aidons, par exemple, à prélever des échantillons représentatifs et à analyser les résultats.

Tests and TransTest Results

Oil testing is almost like having a blood sample taken. A properly taken sample can tell the asset owner everything, from the general health of the oil at one extreme, to whether the transformer is about to fail at the other.

A well thought out sampling and testing regime can feed into a more strategic transformer asset management plan. By customising the testing to the importance of the transformer, a focused and cost effective plan can be developed.

EOS engineers have over 50 years field experience and can offer best advice from sampling technique to what tests are required – this is all part of the complete solution that EOS offers.

Because EOS has teamed up with TJh2b, the UK’s leading specialist insulating oil test house, we are able to offer more than just oil analysis.

The complete range of tests ranges from simple oil tests to sophisticated analysis of the oil to determine paper strength. Trend analysis of dissolved combustible gasses can also help predict transformer failure before it happens.

In reality, the tests you require will vary depending on a large number of engineering and commercial factors – Our expert team of EOS engineers can discuss this with you and help identify the most appropriate method.

FAQ's

Pourquoi faut-il utiliser un tube en verre pour prélever un échantillon ?

Le verre est recommandé pour trois raisons :

  • Il ne se raye pas et ne favorise donc pas la contamination.
  • Il est très facile à maintenir propre.
  • S’il est encrassé, cela se voit généralement à l’oeil nu.

Comment faire pour prélever un échantillon d’huile d’un fût ?

Les échantillons doivent être pleinement représentatifs de la composition de l’huile et garantir que les éventuels encrassements présents seront détectés tout en excluant l’apport d’encrassements de sources externes. Il convient de noter que tout contact avec l’air, le kit de prélèvement, etc. peut influer sur l’échantillon. Dans le cas idéal, toute influence externe, par exemple une pollution par l’air, la pluie ou la poussière, est exclue. Si les conditions extérieures sont défavorables, il est possible d’installer une tente ou d’utiliser un abri provisoire. Un prélèvement de 500 ml suffit généralement pour tous les tests de routine, par exemple la recherche de PCB et de gaz dissous.

L’huile dans le fût doit être à la température ambiante. Nettoyez le fût autour de la bonde et retirez le sceau et le bouchon avec la clé adéquate. Contrôlez l’absence d’endommagements ou d’encrassement au niveau du sceau. Sortez le tube en verre de son emballage de protection, contrôlez la face extérieure et essuyez-la. Enfoncez-le jusqu’à moitié dans l’huile, placez un doigt sur le haut et sortez le tube qui est maintenant rempli d’huile à moitié. Secouez le tube dans tous les sens – de préférence au-dessus d’un grand bac égouttoir – de sorte à le rincer entièrement avec l’huile. Répétez l’opération et vérifiez. Prélevez ensuite une quantité d’huile correspondant à la moitié du tube et versez-la dans le flacon d’échantillon. Laissez le tube dans le fût où il est en sécurité et au propre. Bouchez le flacon et secouez-le fortement. Continuez à le secouer pendant que vous versez l’huile afin d’empêcher que les encrassements se déposent au niveau du flacon. Répétez l’opération et vérifiez.

Descendez le tube jusqu’au fond pour prélever un échantillon au niveau du fond du fût, là où la probabilité de présence d’éventuels encrassements est la plus forte. Pendant toute l’opération, veillez à maintenir le trou supérieur fermé avec un doigt. Une fois au fond, libérez le trou supérieur pour permettre à l’huile de rentrer dans le tube. Déplacez maintenant le tube au-dessus du fond et le long des bords du fond. Dès que le niveau d’huile dans le tube correspond au niveau dans le fût, ouvrez le flacon d’échantillon. Maintenez la partie supérieure du tube fermée et sortez le tube verticalement hors du fût. Maintenez le flacon au-dessus d’un seau ou d’un bac égouttoir, positionnez le tube au-dessus du flacon sans l’y rentrer, ouvrez le tube et laissez l’huile couler sur la paroi intérieure du flacon. Répétez l’opération jusqu’à ce que le flacon déborde, ce qui permet aux éventuelles bulles d’air de s’échapper. Versez l’excédent d’huile du flacon sur le couvercle pour le rincer. Laissez un espace de 0,5 – 1 cm par rapport au couvercle et fermez ce dernier à la main, sans serrer exagérément. Refermez le fût avec le bouchon. Retournez doucement le flacon d’échantillon et contrôlez la présence de particules de saleté ou d’eau libre. Si des encrassements sont visibles, rejetez l’échantillon et répétez la procédure afin de vous assurer que le premier échantillon était représentatif. Remplissez ensuite le formulaire d’accompagnement de l’échantillon ou étiquetez-le intégralement.

Comment prélever un échantillon d’huile d’un disjoncteur ?

Il est certes classique de vidanger l’huile des disjoncteurs dans le cadre de travaux de maintenance et de la remplacer par de l’huile de qualité connue et certifiée. Toutefois, il est fréquent de prélever des échantillons « Avant – Après » à des fins diagnostiques ou statistiques.

Ces tests visent à obtenir une analyse précise de la composition de l’huile et à identifier toutes les éventuelles pollutions, à l’exclusion des encrassements provenant de sources externes. Il ne faut pas perdre de vue que chaque contact avec l’air, le matériel de prélèvement, etc. peut avoir des effets sur l’échantillon. Dans la mesure du possible, il convient d’éviter toute influence externe, par exemple pluie ou poussière. Si le prélèvement de l’échantillon doit s’effectuer dans de mauvaises conditions extérieures, il peut être judicieux d’installer une tente ou d’utiliser un abri provisoire. 500 ml suffisent généralement pour tous les tests de routine ainsi que pour la recherche de PCB et de gaz dissous.

Nettoyez le couvercle du disjoncteur en veillant tout particulier à l’enveloppe du joint, où une accumulation d’insectes s’observe fréquemment. Retirez le couvercle pour un contrôle visuel. Contrôlez autant que possible le fond du réservoir, le cas échéant avec une lampe, surtout dans les coins et directement sous les ouvertures, regards et douilles d’entraînement. Notez le type et l’emplacement de tous les encrassements. Sortez le tube en verre pour le prélèvement d’échantillons de son emballage, contrôlez-le et essuyez-le. Maintenez-le dans l’huile au-dessus du fond, obturez l’extrémité supérieure avec un doigt et ressortez-le.

L’huile qui remplit maintenant à moitié le tube sert à rincer l’ensemble du récipient en l’inclinant et en le pivotant dans tous les sens. La meilleure solution consiste à effectuer cette opération au-dessus d’un grand bac égouttoir. Répétez l’opération et vérifiez. En utilisant la même procédure, prélevez ensuite une quantité d’huile correspondant à la moitié du tube et versez-la dans le flacon d’échantillon. Laissez le tube dans le réservoir du disjoncteur où il est en sécurité et au propre. Après avoir fermé le flacon, rincez-le en le secouant fortement. Continuez à secouer pendant que vous versez l’huile afin d’empêcher que des particules de saleté se déposent au niveau du flacon. Répétez l’opération et vérifiez.

Pour prélever un échantillon du fond du disjoncteur, là où la probabilité de présence d’éventuels encrassements est la plus forte, bouchez l’ouverture supérieure du tube avec un doigt et descendez le tube jusqu’à ce qu’il touche le fond du réservoir. Dès que vous libérez l’ouverture supérieure, de l’huile provenant du fond rentre dans le tube. Déplacez le tube avec précautions avec un mouvement aussi large que possible au-dessus du fond.

Dès que le niveau d’huile dans le tube correspond au niveau dans le réservoir, ouvrez le flacon d’échantillon et sortez le tube verticalement hors du réservoir. Maintenez le flacon au-dessus d’un seau ou d’un bac égouttoir, positionnez le tube dans le flacon – sans que les deux se touchent – et ouvrez l’orifice supérieur de sorte que l’huile coule contre la paroi du flacon. Répétez l’opération en prélevant des échantillons à différents endroits du disjoncteur jusqu’à ce que le flacon déborde, ce qui permet aux éventuelles bulles d’air de s’échapper du flacon.

Versez l’excédent d’huile du flacon sur le couvercle pour le rincer. Laissez un espace de 0,5 – 1 cm par rapport au couvercle et fermez ce dernier à la main, sans serrer exagérément. Retournez doucement le flacon d’échantillon et contrôlez la présence de particules de saleté ou d’eau libre. Si c’est le cas, rejetez l’échantillon et répétez la procédure afin de vous assurer que le premier échantillon était représentatif. Remplissez ensuite le formulaire d’accompagnement de l’échantillon ou étiquetez intégralement ce dernier.

Comment prélever un échantillon d’huile d’un transformateur ?

L’objectif des échantillons d’huile est de pouvoir connaître la composition de l’huile. Il faut garantir que les encrassements dans l’huile seront détectés tout en excluant l’apport d’encrassements de sources externes. N’oubliez pas que tout contact avec l’air, le kit de prélèvement, etc. peut influer sur l’échantillon. Il convient d’éviter les contaminations par l’air ou la pluie, de même que d’autres facteurs d’influence externes. Si les conditions extérieures sont défavorables pour le prélèvement d’échantillons, il est possible d’utiliser alors un système de couverture mobile. Pour une analyse de la teneur en PCB ou en gaz dissous de l’huile, il suffit généralement de 500 ml, de même que pour d’autres contrôles de routine.

En l’absence de spécification pour le prélèvement d’échantillons, utilisez un adaptateur pour échantillons sur une vanne de vidange ou de filtration. Avant la mise en place, assurez-vous que l’extérieur de la vanne et de l’adaptateur est propre. Ouvrez la vanne et laissez l’huile couler de manière contrôlée et ciblée dans un seau à travers un flexible en plastique prévu à cet effet. Nettoyez la vanne, l’adaptateur et le flexible de l’intérieur en y faisant circuler de l’huile (deux à trois litres d’huile de perte sont alors possibles). Dans la suite, ne régulez plus le débit. Mesurez la température de l’huile qui coule dans le seau ; ne placez pas le thermomètre dans le flacon d’échantillon. Rincez le flacon deux à trois fois en le remplissant à moitié et en le secouant fortement.

Secouez aussi le flacon lorsque vous versez l’huile, de sorte à éviter que des encrassements se déposent sur les parois. Répétez la procédure et observez si l’huile est propre. Faites déborder doucement le flacon en laissant l’huile redescendre contre la paroi, car cela incorpore moins d’air.

Cette opération permet de faire sortir les bulles d’air du flacon. Laissez couler l’huile sur le bouchon pour le rincer. Laissez un espace de 0,5 – 1 cm sous le bord et fermez le flacon à la main, sans serrer exagérément le capuchon, puis fermez la vanne. En retournant doucement le flacon, contrôlez la présence d’encrassements visibles ou d’eau libre. Si le contrôle visuel est positif, rejetez l’échantillon et répétez la procédure afin de vous assurer que le premier échantillon était représentatif. Remplissez la fiche technique ou étiquetez le flacon.

Mes transformateurs sont petits, mais ils alimentent des services critiques. Quels tests utiliser pour contrôler leur état ?

La valeur d’une partie d’une installation à bain d’huile est parfois moins fonction des capitaux engagés que de l’importance de la charge qu’elle alimente. Ainsi, même pour des installations relativement petites et proportionnellement moins coûteuses, il est judicieux d’utiliser des mécanismes de surveillance sophistiqués, par exemple le contrôle de gaz dissous (Dissolved Gas Analysis – DGA).

Links

TransTest User Information

click the edit button to change this text.

Contact

Electrical Oil Services (EOS)
Tel: +44 0845 602 1003
Email: EOS@h-c-s-group.com

Nos prestations de service

Grâce à notre vaste expérience du recyclage, du stockage et de la fourniture d’huile isolante (également sur place), nos clients ont l’assurance de bénéficier d’une qualité de service et de standards de qualité de haut niveau.

Nos produits

Vous trouverez chez nous de l’huile isolante neuve ou recyclée ainsi que tout un ensemble de produits complémentaires fiables.

Contact

Nos employés s’investissent pleinement dans leur travail et se feront un plaisir de vous conseiller de manière ouverte, professionnelle et en toute honnêteté.