Service de Régénération Mobile

Forts de plus de 60 ans d’expérience dans le recyclage des huiles isolantes, EOS est maintenant leader dans les services de régénération sur site.

Le service de régénération EOS est un outil supplémentaire pour l’extension de la durée de vie des transformateurs, et peut être effectué pendant que le transformateur est en charge, hors charge ou hors service, en rendant le système d’isolation de votre transformateur « nettoyé en profondeur », en enlevant tous les contaminants polaires comme l’acidité et les boues et rendant l’huile dans une condition « comme neuve ».

EOS a également une expérience considérable dans le traitement des transformateurs qui ont été identifiés comme ayant potentiellement un problème de soufre corrosif, qui est devenu un problème spécifique pour les opérateurs de sous-stations électriques dans lesquelles les transformateurs avaient été remplis avec de l’huile neuve dans les années 90.

Que ce soit pour l’extension de durée de vie ou les problèmes de soufre corrosif, les équipes d’ingénieurs électriciens d’EOS peuvent échanger sur vos demandes précises et vous guider dans le service de régénération depuis l’analyse initiale jusqu’au rapport final et au suivi.

Le procédé

Avant de commencer toute opération de régénération sur site, il faut procéder à une série d’analyses :

  • Historique des analyses d’huile du transformateur
  • Analyse de la tenue mécanique de l’isolation papier
  • Préparation des RAMS en prenant en compte la nature des travaux – en charge, hors charge ou hors service
  • Accès au transformateur pour l’unité de traitement mobile et le module de régénération

A cause de la nature polarisée de l’eau il est impératif que l’huile du transformateur soit initialement retraitée avant de passer dans les colonnes de régénération. La période initiale de retraitement (chauffage, séchage et dégazage) permet également de monter la température du cœur du transformateur pour rendre le procédé de régénération plus efficace, particulièrement s’il est effectué hors service.

Une fois que l’huile a atteint des niveaux acceptables d’humidité et de température, elle va passer dans le module de régénération, à travers un processus d’absorption des produits d’oxydation de l’huile – les acides et les boues seront retirées de l’huile.

Une fois que les colonnes de régénération sont « saturées » le module est mis en mode « réactivation », en préparation au prochain cycle de régénération, qui se passe généralement le jour suivant. Pendant que le module de régénération est en mode réactivation, l’huile du transformateur circule continuellement dans le MPU pour continuer à chauffer, enlevant ainsi de l’humidité des couches extérieures de l’isolation papier et dégazant l’huile.

Les cycles de régénération vont continuer jusqu’à ce que l’huile atteigne les niveaux requis des caractéristique désirées, en conformité avec la norme CEI 60296 :2012.

EOS a profité de cette position dans l’industrie pour travailler étroitement avec les compagnies d’électricité pour préparer leurs réponses à OFFGEM (la commission de régulation en Grande-Bretagne) et avec les stations électriques concernées par la nature potentiellement corrosive de leurs huiles.

FAQ's

Quelle est la différence entre la régénération et le recyclage de l’huile ?

Ces termes sont souvent utilisés l’un pour l’autre, mais il existe toutefois une petite différence: Le traitement chimique et physique statique d’une huile isolante usagée à l’extérieur de l’installation proprement dite (c-à-d. le travail que nous effectuons dans l’installation EOS d’Ellesmere Port) est appelé  » recyclage « . Par contre, la  » régénération  » s’applique au traitement chimique et physique sur site.

Pourquoi régénérer l’huile plutôt que de la vidanger tout simplement ?

La vidange est traditionnellement le moyen retenu pour lutter contre l’augmentation de la teneur en acide dans une unité de transformateur, bien qu’une régénération de l’huile soit nettement plus efficace du point de vue technique et financièrement plus rentable.

Lors d’un remplacement de l’huile d’un transformateur, jusqu’à 10% de l’ancienne huile oxydée restent dans l’isolation papier de l’installation, et même une deuxième vidange suivie d’un temps d’attente et d’un rinçage ne permet pas de descendre sous les 5%. Pour un gros transformateur pour machines d’une centrale énergétique, cela peut représenter jusqu’à 5000 litres d’huile usagée acidifiée. Dès que l’huile neuve ou recyclée est versée dans le transformateur, le résidu présent dans l’isolation papier exerce son effet lixiviant, avec un effet de catalyseur pour l’oxydation ultérieure.

Par contre, une régénération sur site permet d’accéder aux zones de l’isolation papier qui sont hors de portée avec une simple vidange. Du fait de l’intervention directement sur site, de la circulation permanente de l’huile et de l’apport de chaleur, l’isolation du transformateur est soumise à un « nettoyage en profondeur » qui permet d’éliminer beaucoup plus de produits d’oxydation (acides et boues) qu’une classique vidange ne serait en mesure de le faire. En plus de ces avantages qualitatifs, la régénération sur site offre encore d’autres avantages : le recours à cette option réduit le nombre de véhicules nécessaires sur l’installation (pas de camions-citernes). Le fait que l’huile puisse rester dans le transformateur pendant le processus est bénéfique pour l’isolation papier qui reste ainsi « physiquement soutenue »– un avantage dans les cas où le matériau isolant ne présente plus une solidité optimale pour cause de vieillissement.

Pourquoi utiliser des termes différents – Recyclage et Régénération?

Le recyclage tel que pratiqué chez EOS à Ellesmere Port débouche sur un produit satisfaisant à une norme reconnue (actuellement BS 148:2009). Par contre, la régénération sur site est une prestation de service, dont le résultat final satisfait certes aux spécifications d’une norme reconnue, mais qui dépend de variables sur lesquelles le prestataire ne peut pas influer.

Une vidange n’est-elle pas plus économique ?

Non, normalement pas. La quantité d’huile qui se trouve dans le transformateur est certes un facteur important, mais si l’on prend aussi en compte les coûts des camions citernes et de la main d’oeuvre supplémentaire, le prix du traitement est généralement 20 à 40 pour-cent moindre que celui d’une vidange.

Est-il vrai qu’il faut ajouter un additif à l’huile du transformateur après le traitement ?

EOS recommande d’ajouter à l’huile un inhibiteur d’oxydation au terme de la procédure de traitement, car il contribue à la résistance à l’oxydation. Ce facteur, également appelé « stabilité chimique » est la caractéristique décisive qui permet à l’huile isolante de se démarquer par exemple de l’huile végétale.

Lorsqu’une huile isolante neuve est mise en service pour la première fois, elle doit pouvoir résister à toutes les charges et sollicitations auxquelles elle sera confrontée pendant son utilisation. Par exemple le développement de chaleur sous l’effet du fonctionnement de l’installation, un refroidissement insuffisant ou un contact avec de l’oxygène d’un transformateur respirant, ce qui accélère l’oxydation. Tandis que le métal rouille et que le beurre rancit, l’huile minérale « s’acidifie ». Une bonne huile isolante pour composants électriques se distingue par sa capacité à résister à cette oxydation.

Au cours de la vie d’une huile – 10 ans dans le pire des cas et jusqu’à 40 ans dans de bonnes conditions selon la conception et les contraintes d’exploitation – les inhibiteurs d’oxydation initiaux (le soufre et les carbures aromatiques) finissent par être consommés. Parallèlement, des acides et de la boue se forment dans l’huile, ce qui entraîne une augmentation de son indice d’acidité. (Pour des transformateurs de puissance, cet indice – exprimé en mg KOH/g – est généralement déterminé une fois par an dans le cadre d’un test de routine.) Les acides attaquent le papier isolant du transformateur, entraînant la fin de vie de ce dernier. Dans le cadre de la gestion des installations pour transformateurs de puissance, une limite supérieure s’est désormais imposée pour ce type d’endommagement. Ainsi, à partir d’une valeur d’acidité de 0,1 – 0,15 mg KOH/g, il est nécessaire d’intervenir pour augmenter l’espérance de vie du transformateur.

Le traitement sur site nettoie l’isolation en profondeur et remet l’huile à neuf, mais a toutefois pour conséquence de réduire la teneur en inhibiteurs naturels (soufre et carbures aromatiques). C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’ajouter un inhibiteur à l’huile.

Quelle quantité d’inhibiteur dois-je ajouter ?

Oui, c’est recommandé. EOS conseille d’effectuer une mesure de base au bout de six mois, puis des mesures tous les ans. Selon les résultats, il est possible d’espacer ces phases.

Quand et comment faire l’appoint d’inhibiteur ?

EOS conseille de refaire l’appoint d’inhibiteur dès que la teneur est inférieure à 0,1 pour-cent. Contactez-nous pour de plus amples informations.

Est-il possible de recycler toutes les huiles usagées ?

En principe, il est possible de recycler toutes les huiles isolantes conformes au départ à la norme BS 148 et composées d’un matériau naphténique. Cependant, l’un des aspects de notre procédure d’assurance-qualité consiste à écarter les huiles inaptes au recyclage pour cause de signes de vieillissement extrêmes ou d’une contamination croisée avec d’autres substances.

Comment fonctionne le recyclage de l’huile isolante pour composants électriques ?

Dans l’absolu, l’installation d’EOS de recyclage de l’huile électrique pourrait être qualifiée de « laverie » : le client fournit à EOS de l’huile usagée, et EOS la traite de telle sorte à la rendre conforme aux critères de la norme BS 148. Le client peut ensuite récupérer la même quantité d’huile isolante que celle qu’il a fourni sous forme d’huile usagée. Nous luttons ainsi contre les pertes.

 

Nos prestations de service

Grâce à notre vaste expérience du recyclage, du stockage et de la fourniture d’huile isolante (également sur place), nos clients ont l’assurance de bénéficier d’une qualité de service et de standards de qualité de haut niveau.

Nos produits

Vous trouverez chez nous de l’huile isolante neuve ou recyclée ainsi que tout un ensemble de produits complémentaires fiables.

Contact

Nos employés s’investissent pleinement dans leur travail et se feront un plaisir de vous conseiller de manière ouverte, professionnelle et en toute honnêteté.